POITIERS (86) - 29/08/2020

Bonjour,

Après le chrono de Bonneuil du 15 août 2020, je me retrouve engagé sur le chrono de Poitiers handisport en catégorie MH5

Cette journée commence à 6 heures du matin ce samedi 29 août 2020.

Après mes exercices de renforcement musculaires quotidien, je prends mon petit-déjeuner et nous chargeons la voiture. Sur le coup des 7 h 30 c’est le départ pour Chasseneuil du Poitou.

10 h 30 Arrivé devant le Futuroscope, c’est la prise des dossards et des accès pour la voiture suiveuse (ma femme Sandy est au volant).

Pour ce chrono, je cours avec le maillot de la 3V (qui reste pour moi l’un des plus beaux évènements de ma vie sportive) et c’est avec le dossard n° 40 que je vais courir.

L’adjudant Fréderic de la 4éme COGA de la B.A 702 d’Avord et Wellan (son fils de neuf ans) sont déjà arrivé accompagné de leur suiveur Cyril et ils m’attendaient, car ce sont eux qui m’ont apporté mon Hand-bike (merci mon Fred). Ils vont participer au chrono sur un Tandem (poids du vélo seul 30 kg) spécial car le handicap de Wellan ne lui permet pas de faire du vélo comme tous les enfants.

Je retrouve avec joie l’ensemble de l’équipe de l’ASSHAV de Poitiers. Je profite de cet instant pour remercier Pascal une personne avec un grand cœur de m’avoir prêté les manivelles lors du chrono de Bonneuil quinze jours auparavant.

29 08 2020 chrono Poitiers
Une fois le Hand-bike contrôlé (pneumatique gonflé à 6 bars (j’aurais dû en mètres 2 de plus) je pars m’échauffer en m’approchant petit à petit, de la ligne de départ.

À 30 minutes du départ c’est le drame ! Mon départ est compromis !

Je casse le silentbloc de ma fourche et il gêne la direction de mon Hand-bike de là il m’est impossible de maintenir la fourche droite !

Deux possibilités se présentent.

Sois-je déclare forfait, et là je me remémore les instants passé aux entraînements.

Soit on enlève le silentbloc (ce qui à pour effet de libéré l’axe de braquage mais les changements de plateaux vont être plus difficiles à faire).

La décision est vite prise (en moins de cinq minutes) ce sera la deuxième solution et déjà un bénévole avec une clé à molette dévisse mon silentbloc en deux temps trois mouvements.

Encore dix minutes avant le départ et je reprends l’échauffement.

J’en profite pour saluer Kattel Alençon et Mathieu Bosredon deux athlètes de l’équipe Handisport Cofidis qui arrive sur la ligne de départ.

Ma femme Sandy et à la prise de photos sur la ligne de départ pour Wellan et Frédéric Otero (qui eux aussi vont vivre une magnifique aventure) avant de vite reprendre le volant afin d’être prête pour me suivre.

Et c’est le départ !

29 08 2020 chrono1 Poitiers

La première côte est assez impressionnante 5,5 % et le vent souffle en rafale de face ! Mais je pense avoir un bon rythme de départ pour la gravir.

Arrivé sur le pont, mon rythme a lourdement chuté et je suis doublé par Loïc Vergnaud (un grand champion en MH5 il a une moyenne à 40,3 km/h sur ce chrono).

Mais j’arrive à faire le vide et de suite après le pont je reprends de la vitesse.

Les faux plats se succèdent entre 2 % et 5 % et le vent est souvent défavorable. Les gents qui sont sur le bord de la route applaudissent et m’encouragent à donner le meilleur de moi-même (merci beaucoup pour vos encouragements) et en regardant bien au total un dénivelé de 140 mètres positif.

Le passage dans un petit village avec des rues étroites a été un très bon moment de ce chrono car ils y avaient beaucoup de personnes qui acclamaient les coureurs et je peux vous dire que cela fait un bien fou et redonne du tonus pour se surpasser.

Pour la première fois je vois un véhicule suiveur devant moi à une centaine de mètres. Et là, je comprends que je vais peut-être pouvoir doubler l’un de mes concurrents. Je suis dans les dix derniers kilomètres et si je double, je devrais absolument prendre de la distance et la maintenir pour ne pas être rattrapé et de faire le lièvre. Je fonce, et je ne lâche rien !

Déjà les trois derniers kilomètres et je redoute toujours une contre-attaque du hand-bike que j’ai doublé mais en même temps je me dis que je n’ai pas réussi à rattraper Fréderic et Wellan.

Dans les deux derniers kilomètres une grande descente s’annonce et je change de plateaux pour prendre de la vitesse ! Je me rends vite compte que le manque de silentbloc rend la tenue du hand-bike un peu hasardeuse.

Et enfin « la Flamme » le dernier kilomètre et les dents serrées je donne tout ce qu’il me reste à fond jusqu’à l’arrivée.

Je suis vraiment ravi de mon temps pour mon deuxième chrono en handisport qui est de 1 h 02 mn 59 s, 24 pour 22,3 km et je suis sûr de pouvoir encore progresser.

Viens le temps des remises de prix et là c’est le meilleur moment de la journée car c’est Wellan et Frédéric qui sont appelés pour une remise de prix.

La joie de Wellan et de son Papa à la remise de son trophée a fait verser des larmes dans les yeux de beaucoup de spectateurs.

29 08 2020 chrono2 Poitiers

Un grand BRAVO à vous deux, Wellan et Frédéric, je garderai ce moment à vie en mémoire.

J’adresse un grand Merci à Pascal Debien (responsable Cyclisme Handisport de la région Poitou Charente) pour l’organisation de ce moment qui a permis à chacun d’entre nous de participer une des rares compétitions en cyclisme Handisport de l’année 2020 et je rejoins l’équipe Handisport Cofidis pour faire quelques photos et comme on peut voir dans le respect des gestes barrières et avec le masque. Cela donne un drôle d’effet quand même !

Merci beaucoup à vous aussi, pour avoir pris le temps de lire ma deuxième aventure dans le monde du cyclisme handisport.

 

 

BONNEUIL (36) - 15/08/2020

01 

Défi Hand-Bike
16 août, levé à 5 heures 30.
Petit déjeuner pris, je fais  mes exercices de renforcement musculaire quotidien et une fois fini, je charge la remorque (merci Fred).
8h05 nous partons Didier, les enfants et moi, direction Bonneuil (36) à 147 km.
Arrivé deux heures plus tard à Bonneuil on décharge le Hand-Bike et direct en tenue pour l'échauffement (tenue 3V pour parler de l'événement avec mise en place d'affiche et distribution de flyers ).
12h50 je me prépare, je mets ma tenue du Team Vélo Bourges.
13H38 4....3....2....1.....Top Chrono.
Je ne vous communique pas mon score qui est un peu faible, l'important n'est pas là!!!
L'important est dans le fait d'être présent et de participer à quelque chose de merveilleux au milieu de personnes formidables. Dans un esprit de convivialité. Ma rencontre avec l'équipe de L'ASSHAV a été le meilleur moment de cette belle journée. Merci Katell ALENÇON et Pascal GUÉMENÉ pour ces échanges et conseils qui vont me faire avancer.
Merci également à Pascal DESBIEN, pour cette accueil et pour l'invitation du 29 Août 2020 à Poitier (et oui, l'aventure continue!!!).
J’ai découvert aujourd'hui le monde de la compétition et cela va m'orienter sur de nouveaux objectifs de travail pour les mois à venir.
Je suis aujourd'hui plus déterminé que jamais à atteindre ces nouveaux objectifs sous les couleurs du TEAM VELO BOURGES.
Gilles AUDIÈVRE

03